La Colline retrouvée, 26 siècles d’histoire de Marseille

3 extraits

Un autre visage de Marseille est en train d’apparaître, redessiné pour les décennies à venir par l’impulsion d’un événement culturel majeur : l’année 2013, où la ville a été désignée « Capitale européenne de la Culture ». L’un des lieux-phares de ce « nouveau Marseille » sera sans aucun doute le MUCEM (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée), réalisation architecturale majeure située entre le Vieux Port et la Joliette.

A la visite de cet important musée thématique est jumelée celle du Fort Saint Jean. A première vue, ce Fort est juste une forteresse vaubanienne un peu curieuse, qui « ferme » une rive du Vieux Port.

Mais sait-on, alors que les regards sont naturellement attirés par l’édifice flambant neuf du Mucem, que ces deux promontoires qui le dominent, Butte Saint Laurent et Fort Saint Jean (autrefois un seul et même relief) constituent sans doute le plus ancien site historique d’Europe ? Et l’un des plus marquants en événements et en activités humaines ?

Sur cette butte, 26 siècles d’histoire ininterrompue attirent les spécialistes de toutes les époques.

En 2012/2013, une campagne de recherche initiée par le CNRS-Marseille (Laboratoire MAP) en liaison avec le MUCEM réunit une équipe pluridisciplinaire autour du Fort Saint Jean pour découvrir ses états successifs.